La Région Le Clos de la Risle Les Roulottes Le Gîte des 3 Vaches

Le Bon Pays de la Risle

Au fil des années, notre douce région s’est imposée comme le pays du Tourisme vert, tant la Nature impose ses marques sur ce département de l’Eure : la verdure est omniprésente. En parcourant nos forêts domaniales, en longeant nos placides rivières, en arpentant nos paisibles vallons ou en foulant nos vergers parfumés… l’Eure se révèle l’Ambassadeur de la campagne normande, qui offre en spectacle une nature diversifiée séduisant les amateurs de douceur mélancolique et de sincérité. Il n’y a pas d’artifice.

D’une oisive détente à l’escapade dans le bocage, Dame Nature vous offre donc calme et air pur à volonté : massifs forestiers, vergers en fleurs, parcs et jardins classés, vallées verdoyantes où cours d’eau et rivières s’entrelacent amoureusement,….. sauront mettre en éveil tous vos sens.

Ce bon pays, issu d’un juste équilibre entre Patrimoine et Histoire, cache aussi dans son écrin de campagne vraie, de purs joyaux que chacun de vos détours saura assurément vous offrir. Votre curiosité sera récompensée par leur beauté ou leur rareté : prestigieux châteaux, témoins d’une histoire riche et mouvementée, avec Château Gaillard ou Harcourt, imposants vestiges d’une architecture militaire médiévale, s’opposent au raffinement Renaissance de Beaumesnil et de Champ de Bataille. Ici et là, d’adorables hameaux aux colombages poussiéreux vous offent authenticité et dépaysement. Plus loin, sans doute par défi, les superbes abbayes de Bernay et du Bec Hellouin, se dressent et toisent majestueusement les nombreuses églises et prieurés des environs. Celles de Conches, le Neubourg ou de Pont-Audemer rendent pourtant compte d’un somptueux rayonnement religieux et n'ont rien à leur envier.

Que de contrastes pour cette région de forets, d’herbage verdoyant et de vergers, qui se révèle piquetée de manoirs, de châteaux et de traditionnels hameaux. Une région où se niche, où se cache, sans doute par modestie, un riche héritage historique perdu au sein d’un environnement naturel simple et remarquable.

Et que dire de la table normande, amis Epicuriens, de la découverte de la Normandie par un voyage d’une autre nature, celui du goût et des saveurs, par la cuisine de nos mères et de nos familles. Eduquez votre palais avec un moelleux camembert au lait cru, un cœur de Neufchâtel mi-fait, un pont-l'évêque à la croûte fleurie ou encore un livarot qui enchantera les Colonels. Laissez-vous guider par le parfum cuisiné du pommeau, surtout ne tentez pas de résister, les Saint-Jacques, les homards et la sole dieppoise seraient vexés. Leurs compagnons de table sont aussi tous succulents, de gauche à droite de l’attablée le poulet vallée d'Auge a de la cuisse, le canard se presse à la rouennaise et le gigot de pré-salé trépigne d'impatience.

Mais surtout, la pomme est omniprésente en Normandie. Pommes craquantes, pommes douces pour les tartes fondantes, pommes acides pour le célèbre trou normand, où le calvados a acquis ses lettres de noblesse avec majesté et volupté. Chez nous, partout dans les vergers, les pommes et les poires sont tombées. Au pied des arbres, elles patienteront sous des brouillards matinaux en attente des tonneaux.

Et pour le reste, une myriade de petits producteurs locaux, de marchés villageois, comme d'auberges, sauront ponctuer vos haltes de gourmandise et éveiller vos sens de parfums culinaires : une totale immersion au pays du goût recouvré.

Bienvenue en Gourmandie, Bienvenue au Bon Pays…



Envie d'une parenthèse ?

En savoir +